Labèl

Totas las versions d'aquel article :

| òc | fr |
Acuèlh del sit > Labèl > Presentacion > Economia e torisme

Economia e torisme

Au-delà de l’ensems deus labels que son desvolopats, la presa en compte de la lenga occitana dens lo demiei economic mercés au labèl « Oc per l’occitan » qu’ei un engatjament a dus nivèus : a l’encòp au nivèu culturau (amuishar lo son intéres per la lenga e la cultura occitanas), mes tanben au nivèu economic : de quina faiçon se diferenciar de cap aus consomators, los rassegurar dens lo lor acte de crompa d’un produit o d’un labèl. Uei, aqueste interès deus consomators de cap a la presa en compte deus elements de l’identitat occitana qu’ei ua realitat demonstrada. Labètz, perqué esperar ?

Les marques, les labels à caractère d’identification régionale, en supplément des labels de qualité et des IGP, se développent et le territoire occitanophone n’y échappe pas, non sans raisons. Pour autant, la démarche du label « Òc per l’occitan » est singulière : elle allie territoire (l’ensemble du territoire de langue occitane, soit l’équivalent d’un gros tiers) et culture, elle allie terroir et sens. Cette démarche n’est pas exclusive, elle ne remplace pas ni ne concurrence ces autres labels et leur cahier des charges. Le label « Òc per l’occitan » reconnaît un état de fait, une situation existante (vous remplissez les conditions du label), ou vous mettez en œuvre des actions pour les réaliser. Le logo du label n’est pas là pour remplacer une marque, votre marque, ou les logos des institutions ou des services de l’Etat, mais comme un support à votre action : plus que la présence même du logo, aussi souhaitable qu’elle soit pour faire connaître votre démarche, c’est la prise en compte réelle de l’occitan dans vos produits (marques, slogan, informations, etc…) que nous privilégions avec vous, à travers l’engagement des labellisés.

Comme le basque, le breton, l’alsacien, et d’autres langues de France dites régionales, la langue occitane est une langue de commerce et d’échanges à fort potentiel. Un potentiel d’autant plus important que vecteur d’identité, de terroir, d’une histoire inachevée, la langue occitane répond à la fois une démarche locale et régionale, mais également interrégionale (l’espace fort de 8 régions françaises où se parle la langue) comme une ouverture vers l’ensemble des langues latines et des consommateurs qui les parlent (catalan, portugais, italien, castillan,…).

L’histoire, la référence à un terroir, des éléments culturels et d’authenticité, de nombreux européens ont compris depuis longtemps l’importance de ces démarches. A d’autres niveaux, le français joue également ce rôle pour des produits de luxe, comme l’anglais pour des produits de la vie courante. Mais une langue, aussi complexe qu’elle soit, se singularise par l’ensemble d’identités, d’images, d’éléments culturels qu’elle porte ou que le consommateur lui associe. Nous savons qu’aujourd’hui, la langue occitane s’est engagée dans une démarche de reconquête de son espace, et qu’elle peut s’appuyer en cela sur la perception favorable des habitants de son territoire. Ainsi, une enquête récente en Midi-Pyrénées a démontré l’aspect positif de la prise en compte de langue et d’éléments culturels occitans dans l’économie [1]. Ailleurs en Bretagne, au Pays basque, mais également dans de nombreuses régions d’Europe où le bilinguisme ou multilinguisme est courant, ou la richesse culturelle est encouragée entre une culture régionale et une culture d’Etat, il est normal d’utiliser la langue pour le commerce. La langue occitane a un rôle de vecteur de développement économique, comme le sont aujourd’hui le breton ou le basque, et nous ne devons pas laisser passer cette chance.

Alors aujourd’hui, la démarche du label « Òc per l’occitan » est unique. Nous comptons sur vous pour la développer sur ce territoire immense, et en faire, selon les cas et les besoins, un outil de commercialisation pour répondre à des besoins locaux comme, éventuellement, un outil pour pénétrer des marchés à l’exportation. Seule notre imaginaire a des limites, c’est pourquoi nous ne fixerons pas de frontières à la démarche du label.


En 2011, l’équipe du label « Òc per l’occitan » a structuré la démarche afin de pouvoir gérer efficacement vos besoins et vos réalisations. C’est ainsi que nous avons mis en place une lettre mensuelle d’information, le processus de renouvellement et de suivi des conventions, des actions en faveur de la langue occitane. Un nouveau site internet sera lancé courant janvier 2012, où vous trouverez l’ensemble des éléments nécessaires à réussir cette démarche, culturelle et économique, avec et pour la langue occitane.

Nòtas

[1] Étude sociolinguistique « Présence, pratique et perception de la langue occitane en Midi-Pyrénées » menée en décembre 2010 auprès d’un échantillon de 5 000 personnes représentatives de la Région Midi-Pyrénées : 89 % sont tout à fait d’accord avec l’affirmation « des produits avec des mots ou des symboles en occitan représentent une initiative intéressante ».

SPIP |  | Plan del sit | Mencions legalas | Seguir la vida del sit RSS 2.0
Lo labèl es un servici de l'IEO e de l'Ofici per l'Occitan, visatz los autres sites quí dessur per d'autres servicis.